Staffie : tout sur son espérance de vie

un staffie de 10 ans

Si vous envisagez d’adopter un Staffie, au-delà des obligations légales, sachez que vous vous engagez pour un petit moment. Car le Staffie vit longtemps, c’est même l’une des races de chien qui à l’espérance de vie la plus longue !

Une étude menée en 2022 en Angleterre a analysé les données de mortalité de 18 races de chiens les plus populaires.

Le Staffie vie en moyenne 11,33 ans, ce qui le classe au 7ème rang des races de chien qui ont l’espérance de vie la plus longue. Un staffie peut vivre jusqu’à 18 ans.

Rentrons maintenant un peu plus dans les détails, et voyons ensemble ce qui impacte la durée de vie d’un Staffie.

Staffie : une longue espérance de vie

L’American Staffordshire Terrier, le “Staffie”, est non seulement une race de chien au physique impressionnant, mais il est aussi fait pour durer.

Je n’aurai jamais pensé qu’un Staffie ait une espérance de vie aussi longue, surtout si on le compare à d’autres races de chien aussi robustes qui peinent à dépasser les 10 ans.

Dans les faits, le staffie à une espérance de vie assez longue. En moyenne, il vit 11,33 ans, ce n’est pas rien.

Et c’est une étude récente du Royal Veterinary College de Grande-Bretagne qui le dit.

Ainsi, pour arriver à ce chiffre, l’étude a examiné les données de mortalité de 2364 staffies morts en clinique vétérinaire. Autant dire que le panel est ultra large, et le résultat probant.

Si vous êtes l’heureux maître d’un Staffie, ou envisagez d’en adopter un, vous êtes prévenu. Vous vivrez ensemble une bonne dizaine d’années minimum. Le plus vieux staffie de l’étude est mort à 18 ans ! Pas mal non ?

Les chiens de terriers vivent longtemps, c’est le cas du Staffie

Le Staffie, de son vrai nom American Staffordshire Terrier, appartient au groupe 3 des races de chiens, les Terriers.

Or il ressort de l’étude que les chiens de terrier ont globalement l’espérance de vie la plus longue. Ainsi, c’est le Jack Russel Terrier qui vit le plus longtemps (12,72 ans) suivit de près par le Yorkshire terrier (12,54 ans).

Du haut de ses 11,33ans, le Staffie en bon terrier arrive en 7ème position, devancé par le border collie et le springer spaniel notamment.

Les causes de mortalité prématurée chez le Staffie

Selon cette autre étude, les causes de mortalité prématurée chez le staffie sont dans l’ordre:

  1. Cancer (non spécifié)
  2. Tumeur cérébrale
  3. insuffisance rénale

L’un des cancers les plus courant chez le staffie est le cancer de la peau, mais les tumeurs mammaires sont également fréquentes, ainsi que le cancer des os.

Mais le staffie est également prédisposé à certains problèmes génétiques, en particulier une certaine faiblesse cardiaque qui peut survenir alors que le chien est en pleine forme.

L’insuffisance cardiaque est l’une des principales causes de décès chez les American Staffordshire Terriers. Elle se manifeste par un souffle cardiaque, et évidemment certains signes extérieurs comme la difficulté à l’effort.

Garder son staffie le plus longtemps possible

J’ai tout fait pour retarder l’échéance avec Iram mon setter Irlandais. Jeune adulte, je l’ai bichonné : alimentation de qualité, exercice, affection. Plus âgé, je l’ai fait suivre par un véto de façon très régulière, en particulier pour soulager son arthrose naissante et lui permette de garder une bonne mobilité

Voilà les ingrédients pour garder un chien en bonne santé.

Un staffie, comme beaucoup de chiens, aura des problèmes de mobilité en vieillissant, sans parler d’une éventuelle dysplasie de la hanche qui peut se manifester tôt.

Et puis il faut absolument lui donner une alimentation adaptée. 

Car le Staffie, c’est un chien particulièrement musclé. Ce qui veut dire qu’il faut absolument lui donner sa dose de protéines. Les chiens sont carnivores, ils peuvent manger des légumes mais à petite dose, de la viande qu’on vous dit ! Crue? Oui pourquoi pas. Cuite également.

Et puis ne négligez pas le suivi vétérinaire, en particulier pour le cœur. Le staffie ne rechigne jamais à l’effort, ce qui peut conduire à des soucis… Au moindre signe de faiblesse cardiaque, direction le vétérinaire !